Amis Chasseurs,

 

Le bureau vous rappelle que toute personnes n'ayant pas la carte de la dite société (Le Biganon Ambarésien)

ne pourra pas chasser sur le territoire du Biganon,alors attention à ceux qui veulent vous faire croire le contraire.

Nos gardes sont au courant,alors chers Amis chasseurs ne soyez pas en infraction vis à vis de notre réglement intérieur.

Le Bureau reste à votre disposition pour toute questions.

Merci de votre compréhension. 

 

 Battues :

Les dates des battues vous seront annoncées par texto.

Nouveaux chasseurs : contacter le président, vous serez les bienvenus.

Rejoignez nous pour assouvir votre passion pour le grand gibier.

 

 Le Président.

 

 

 

 

 

Nos piégeurs ont eu une agréable surprise d'avoir capturer un jour un raton -laveur et depuis nous en sommes à 3 sur les communes d'Ambarés et Saint Louis De Montferrand.

.

 Le renard quand à lui est un nuisible plus répandu sur le territoire.

Quelques photos de prises de renards par nos piégeurs.

 

Une autre surprise une genette capturée sur Ambarés.La genette n'étant pas nuisible nous avons eu le plaisir de la remettre en liberté.

 

cage à ragondinLe piégeage pratiqué sur notre territoire concerne essentiellement le renard, le lapin et le ragondin.

 

Tous ces animaux sont nuisibles.

 

▶ Le renard car il est porteur d'une maladie grave, la rage, et s'attaque à la volaille des particuliers (il tue les faisans et les perdreaux),

 

▶ Le lapin, à cause des terriers qu'il creuse et de ses attaques aux vignobles,

 

▶ Le ragondin, mammifère originaire d'Amérique du sud et introduit en Europe au 19e siècle pour l'exploitation de sa fourrure, est également nuisible à cause de ses multiples terriers qui accélèrent l'érosion des berges, la déstabilisation des ouvrages de voiries (routes, barrages) et des dégâts aux parcelles agricoles situées aux abords des cours d'eau ; le ragondin n'a pas de prédateur, ce qui provoque une croissance régulière de sa population.

 

À lire, également, l'Atlas départemental des espèces gibier de la Gironde susceptibles d'être classées nuisibles dans le département, publié, en 2014, par la Fédération départementale de la Gironde (document affiché directement dans notre page Partenaires, sous la présentation de la fédération).

 

→ Les interventions du Biganon Ambarésien

 

Nous sommes sollicités par la société ASF - avec qui nous avons passé une convention - pour piéger le lapin et le ragondin aux abords de l'autoroute A10, car de nombreux terriers et galeries risquent, à terme, de provoquer un affaissement de la voirie. Et les piégeurs agréés du Biganon Ambarésien sont appelés régulièrement par des particuliers à cause des dégâts causés par le renard.

 

→ Le montant des dégâts

 

Il est difficile d'estimer le montant des dégâts. Mais on peut dire que les plus importants atteignent 500 €.

 

→ Les pratiques de cette chasse

 

Elles varient avec l'animal.

  • Le renard peut être chassé aussi bien en battue qu'avec des cages à fauves. Ces cages sont souvent placées chez des particuliers où elles restent, en général, plusieurs semaines pour permettre la capture de l'animal, de préférence au printemps. Mais le renard est présent, sur notre territoire, toute l'année.
  • Le lapin, lui, peut être chassé au fusil ou simplement piégé avec des filets qu'on dépose à l'entrée de chaque terriers où nous plaçons, ensuite, des furets.
  • Le ragondin se piège avec des cages installées aux abords des berges. Ces cages sont vérifiées tous les jours par nos piégeurs.

 

→ Que deviennent les animaux capturés ?

 

En dehors du lapin, qui sert de repas à nos chasseurs, les autres animaux sont abattus sur place et laissés aux animaux qui en font leur alimentation (pies, corneilles, renards, rapaces divers).

Conception réalisation
Médiatiz