Amis Chasseurs,

 

Le bureau vous rappelle que toute personnes n'ayant pas la carte de la dite société (Le Biganon Ambarésien)

ne pourra pas chasser sur le territoire du Biganon,alors attention à ceux qui veulent vous faire croire le contraire.

Nos gardes sont au courant,alors chers Amis chasseurs ne soyez pas en infraction vis à vis de notre réglement intérieur.

Le Bureau reste à votre disposition pour toute questions.

 

Merci de votre compréhension. 

 

 Battues :

Les dates des battues vous seront annoncées par texto.

Nouveaux chasseurs : contacter le président, vous serez les bienvenus.

Rejoignez nous pour assouvir votre passion pour le grand gibier.

 

 Le Président.

 

 

 

 

 

Suite à des dégâts causés par des sangliers sur des propriétés privés aux alentours des étangs de la blanche,Le Biganon Ambarésien c’est vu dans l’obligation d’effectuer une battue le samedi 18 novembre 2017.

Cette battue a était organiser sur un terrain appartenant à la commune et étant limitrophe des propriétés touché par les dégâts de sangliers. Une autorisation d’organisation de battue nous a était délivrer par la mairie d’Ambarés pour pouvoir chassé sur ce terrain . Suite à cette battue trois sangliers ont étaient vu, mais un seul a pu être prélevé, malgré la ténacité des piqueux et de leurs chiens. Cette battue n’a pas était facile à organisé car ce terrain communal est entouré d’habitation, c’est pour cela que les deux sangliers ont pu s’échappé en passant par les jardins des riverains et les chemins des maisons environnante.

Dessin chasseur"Gros gibier" ou "grand gibier" ne désigne pas des animaux bien définis. C'est une expression qui s'est imposée dans les faits à ceux qui pratiquent la chasse au gibier. La réglementation française ne retient pas cette qualification qui est sans incidence sur les espèces de gibier dont la chasse est autorisée (arrêté du 26 juin 1987 modifié par arrêté du 3 mars 1995). En pratique, de nombreux animaux sauvages sont classés, à l'évidence, dans cette catégorie, car leur taille (lorsqu'ils sont adultes) est jugée suffisante : les cerfs, les daims, les chevreuils, les sangliers.

 

Quel est donc l'intérêt, pour notre société de chasse, d'utiliser cette expression et de lui consacrer une rubrique entière ?

 

Parler de "Gros gibier" permet, ici, de définir des animaux corpulents et "nuisibles" en raison des dégâts qu'ils causent aux cultures ou du danger qu'ils représentent pour la circulation publique. Il s'agit, principalement, du sanglier, puis du chevreuil, présents sur notre territoire de chasse. Plus généralement, le sanglier est devenu la bête noire de tout le territoire français. Sur Ambarès, Bassens et Saint Louis de Montferrand, il est à l'origine de dégâts importants aux cultures de maïs, mais aussi de dégâts ponctuels dans des jardins que l'on retrouve "labourés", ou de potager, totalement détruits. C'est ainsi que la gendarmerie d'Ambarès a fait appel au Biganon Ambarèsien à la suite de la dévastation, par un sanglier, d'un jardin situé en plein centre de la commune : une bête de 80 kg qu'il a fallu abattre le jour-même.

 

Quant au chevreuil, c'est un gros gibier considéré comme nuisible en raison des dégâts causés au vignoble. Sa nuisance vient cependant loin derrière celle du sanglier.

 

L'importance des dégâts aux cultures causés par le sanglier et le chevreuil est très variable selon les années et le climat. Par exemple, pour les années 2011 à 2013, le préjudice le plus important déclaré par un propriétaire de champs de maïs d'environ 600 hectares a atteint 45.000 €. En règle générale, le préjudice déclaré varie, chaque année, de 5.000 € à 15.000 €.

 

Ces deux gibiers peuvent être aussi une cause d'accidents de la circulation, même si les cas sont rares et surviennent principalement sur les voies à grande circulation (voie rapide d'Ambès à Bassens, pour notre secteur, cette route passant entre Ambarès et Saint Louis de Montferrand).

 

À lire, également, l'Atlas départemental des espèces gibier de la Gironde susceptibles d'être classées nuisibles dans le département, publié, en 2014, par la Fédération départementale de la Gironde (document affiché directement dans notre page Partenaires, sous la présentation de la fédération).

Petit cadeau d'anniversaire lors d'une battue,c'est aussi cela la chasse,esprit conviviale.

Cadeau:une panoplie du plongeur,masque,tuba etc...

 

Repas de battue du Biganon Ambarèsien

 

Non, ce n'était pas un jour de chasse particulièrement difficile où chacun s'en serait vu pour neutraliser l'animal féroce qui ravageait la campagne. Non, c'était plutôt... complètement le contraire : un jour de dégustation - au sens propre.

 

Au menu : ambiance amicale et conviviale accompagnée d'un délicieux civet de cerf préparé avec amour par Mika... et d'un sanglier au barbecue.

 

Le tout étalé sur la journée (dimanche 21 décembre 2014) pour laisser aux gourmets le temps de humer, d'apprécier, d'hésiter, et, finalement... de recommencer !

 

C'est qu'au local de chasse, on ne se donne pas rendez-vous seulement pour chasser !

gilet de sécurité fluo orange pour chasseurLe sanglier et le chevreuil sont chassés exclusivement en battues.

 

Une battue exige beaucoup de chasseurs. Et, paradoxalement, plus il y a de chasseurs, plus le risque d'accident est faible ! Un chiffre : pour encercler une parcelle de 40 hectares, une quarantaine de chasseurs est nécessaire.

 

Le sanglier est tiré à balle uniquement, et le chevreuil, au plomb. Les pièges sont formellement interdits.

 

Bien sûr, le danger de la chasse en battue exige la mise en place de mesures de sécurité draconiennes. Le Biganon Ambarèsien a donc adopté un règlement spécifique aux battues :

port d'un gilet fluo orange obligatoire,

cornes pour prévenir les autres chasseurs,

fouets pour arrêter les chiens au abords des grands axes routiers.

 

Et à chaque début de battue, le président du Biganon Ambarèsien donne et rappelle ces règles de sécurité.

 

Leur strict respect a permis d'éviter tout incident de chasse à ce jour.

Chasseurs de la battue du 17 août 2014 - Le Biganon Ambarèsien

 

Battue du 17 août : une trentaine de chasseurs était présent pour cette première battue aux sangliers. Et ne vous y trompez pas : si, sur la photo, tout le monde ne porte pas le gilet fluo orange et la corne obligatoires, au moment de la chasse, il n'y avait pas d'exception.

Vous devez avoir :

  • Un permis de chasse validé avec le timbre sanglier,
  • Un gilet fluo orange et une corne.

Contacts :

  • Mr VICENTE Rui
    06 58 72 42 22

Participation de 5 euros pour casse croûte le matin.

Battues - Le Biganon Ambarèsien

  Le Biganon Ambarèsien organise les battues aux sangliers et aux chevreuils.

 

Un nouveau local de chasse a été mis à notre disposition. Nous pourrons nous y retrouver avant et après chaque battue. Son adresse : 244 rue Roger Espagnet à Saint Louis de Montferrand.

 

Merci à Christian pour son implication totale et sa gentillesse.

Conception réalisation
Médiatiz